عضویت   تماس با ما

Ghadamali Sarami

Ghadamali Sarami

 
Ghadamali Sarami, Téhéran, 1944

 

Poète , écrivain , chercheur, professeur, éditeur Domaine :

 

Date de naissance : 28 janvier 1944 à Ramhormoz (Iran)

 

Nationalité : Iranienne

 

Lieu d’habitant : Téhéran

 
  1. Saltanat abbaspor Behbahani
  2. Pegah, Tchakad, Niyayech, Rohad, et Moulian
   
 

Niveau etudes : Doctorat en langue et littérature persane

 

Université : L'Université de Téhéran

 

Les professeurs : Abdolhossein Zarrinkoub , Zbyhollah Safa , Hassan Minuchehr, Parviz Natel Khanlary , Badiozzaman Fourouzanfar , Jalaluddin homai , Bahram. Farahvachi

 

Site officiel : http://www.drsarami.com

Ghadamali Sarami, traducteur, poète, auteur, professeur d’université, est né le 8 février 1322 (28 janvier 1944) à Ramhormoz.

Il a été membre du comité fondateur de l’université de Ferdowsi1. Il est l’un des cinq grands spécialistes du Shahnameh (Le Livre Des Rois) de Ferdowsi, et a obtenu pour son travail la bourse de recherche Agha Bozorg en 1390 2. Il a obtenu son doctorat dans le domaine de la langue et de la littérature persane en Dey 1365 ( ?).

Il a écrit, traduit et publié, jusqu’à maintenant, maints livres pour enfants, recueils de poésie et essais, telle son œuvre :

- De la couleur de la fleur à la souffrance de l’épine, dans laquelle il aborde la forme stylistique des contes du Shahnameh. Cette œuvre a été récompensée meilleur livre de l’année par le Ministère de la culture (quelle date)

- Plus agréable que le vol d’oiseaux3, édité par Canoun Parvaresh fekri koudakan va now javanan, aussi été reconnu meilleur livre de l’année (quelle date). Ce livre a été adapté par Marzieh Mahboub pour le théâtre de marionnette et joué au Théâtre de la Ville.

Ghadamali Sarami préside, actuellement, des lectures du Shahnameh dans le cadre le « L’épopée de la poésie », à Farhangsarai Ferdows à Téhéran. Cent soixante séances ontété organisées jusqu’à maintenant.

SOMMAIRE

 [ Masquer ] 

1. Etude

2. Livres

  1. 2.1 Livres publiés
  2. 2.2 (A) Critiques littéraires
  3. 2.3 (b) Essais littéraires et culturelles
  4. 2.4 (c) Documents de recherche
  5. 2.5. Œuvres inédites.
  1. 10.1 Berceuses

11. Liens

Etudes

[Modifier]

Ghadamali Sarami est né à Ramhormoz et a obtenu son bac littéraire au lycée de Saadi à Ahvaz en mai 1343 Hégire ch. Ensuite, il a poursuivi ses études jusqu’au doctorat à l’Université de Téhéran.4

  1. Travaux[]
  2. Livres]

De Jamais à Toujours

 Les quatre saisons de l’amour

1. Sourire de l’espoir, Edition de Navaye Mellat , Ahvaz, 1342.Ce livre, introduit par le professeur Mohamad Ebrahim Bastani Barizi et le docteur Majdé-din Keyvani, est un recueil de poèmes écrit à l’adolescence.

2. Avec ce silence rouge, Edition Safi Alishah, 1346 et 1354. Cet ouvrage réunit son œuvre complète dont les deux éditions ont été interdites

3. De la couleur des fleurs à la souffrance des ’épine, (étude stylistique des contes du Livre Des Rois) 5, Editions Elmi et Farhangui, 1368. Nommé meilleur livre de l’année par le Ministère de la Culture, en 1392 il en est à sa sixième parution ?

4. De la terre au ciel (une promenade des ghazal de Mowlana Jalale-Din Roumi) 6. Eddition Tchapar Farzanegan 1370 H et edité encore 3 fois par Tarfand en 1382, 1384 et 1385.

5. De 2 point à tout.7 Ensemble de poemes. Edition de Machianeh 1374.

6. Divan Hafez . avec une introduction et des Taalighat. Edition de Hesamzadeh, 1375

7. Conte de l’amitié. Edition de kanoun parvarech fekri koudakan va now javanan. Dessin de Nasrin khosravi 1355. 8

8. Scission. Edition de kanoun parvarech fekri koudakan va now javanan. 1358. Le 9 ème edition de ce livre est introuvable. Dix milles exemplaire jusqu’à maintenant. Cette œuvre a été traduite en anglais, arabe, azari, kurde et baloutchi par le Kanoun9.

9. Plus beau qu’un vol d’oiseau10. Edition de Kanoun, 1367.

10. Moi, la chopine et les lucioles11. Edition chifteh. 1369.

11. La légende verte12.Edition chifteh, 1370.

12. Ballon rouge13, Edition Ehyaye ketab, 1370.

13. Le petit garçon trilingue14. Edition Kavir, 1370.

14. Le tapis volant de Salomon15, edition nachre-e rouzegar, 1378.

15. Cinq articles à propos de la littérature des enfants16, Edition tarfande, deuxieme edtion 1385.

16. La Cuillère magique17, Edition Tarfand, 1381.

17. Sîmorgh et le soleil18. Editin Tarfand. 1381.

18. Petit hammam des couleurs19. Edition tarfand, 1383.

19. De jamais à toujours. ( ensemble de 20 articles littéraires)20. Deuxième édition : 1385.

20. Il faut chanter jusqu’à l’aube21 (ensemble de poèmes), 1382.

21. Limpide comme l’eau22. Edition Nikan, 1380.

22. Graine de carotte. Edition Tirgan, 1383.

23. Les quatre saisons de l’amour23. Edition Elm. 1387.

24. Le rire du soleil, le miroir et sans masque,24 Edition de Tarfand 1391.

25. Erfan dans le miroir de la pensée humaine. A propos de grands savants iraniens : Roumi, Attar … Edition tarfand 1393.

26. Nous sommes les marchands de la nouveauté et c’est ici notre bazar. A propos de la littérature féminine. Edition Tarfand 1993.

27. L’amour du plumage de la dinde. Les écris fragmentés. Edition Tarfand 1993.

28. Au sommet de l’épopée. A propos du Livre des rois et d’autres épopées iraniennes. Edition tarfand 1993.

De plus il existe des centaines de poèmes, contes et d’articles qui sont édités dans les journaux et des magazines littéraires et culturels. Voici quelques exemples :

A. Les articles concernant les critiques littéraires

1. Mille éclats du ghazal. Critique de poésie de Simin Behbahani dans deux numéros du magazine Ferdowssi.

2. Une critique du philosophe de Rey. C’est une critique de critique de professeur Reza Davari Ardakani. Edité dans le Magazine Ferdowssi, 1344.

3. Critique de l’art d’aimer d’Erich Fromm. Magazine Pichgam,1355.

4. Critique d’un oiseau qui s’appelle Azarbad de Richard Bach dans le magazine Pichgam.

5. Critique du poème de Ghoughoulighou de Nima Youchige. Journal Etelaat ; 1354.

6. Les critiques des poèmes de Parvin Eetessami, mirzadeh eshghi aref ghazvini. Quotidien Ettelaat, 1355 et 1356.

7. Critique des poèmes persans de Eghbal Lahouri « L’oiseau dans le nid duquel j’ai trouvé la clef du jardin ». Magazine Pichgam, 1355.

8. Critique du livre de Saba à Nima. De Yahya Arianpoor. Quotidien Ettelaat. Selon l’écrivain (Arianpoor) cette

B. Les articles littéraires et artistiques

critique est la meilleure qui n’a jamais été faite à son livre.

En plus, au cours des années 1351 à 1355, quand il préparait certaines sections artistiques et littéraires des quotidiens Ettelaat et Pichgam, Ghadamali Sarami a présenté et critiqué des centaines de livres.

1. Un regard sur le passé de différentes pratiques des jeux en Iran. Magazine Bouyeh. Edition Kanoun parvareche Koudakan et no javanan.

2. Etude du contenu de la culture populaire dans les contes persans 25 . Faslnameh, Edition de Kanoun parvareche Koudakan et now javanan. 1356.

3. Recherches sur les berceuses iraniennes et internationales26 Magazine Pouyeche, Edition de Kanoun parvareche Koudakan et now javanan. 1368.

4. La part des enfants dans la littérature ancienne d’Iran. 27 Faslnameh, Edition de Kanoun parvareche Koudakan et now javanan. 1353.

5. Rendez-vous avec Abou Reihan Birouni. Magazine mossavar, 1355.

6. Comme un monde assis dans un coin. Edité dans le livre Un cadeau pour Zarinkoub.

7. Magasin de pauvreté. Une introduction à Masnavi Maanavi (Roumi). Edition de Bahzad, 1370.

8. De voir jusqu’à chanter28. Un nouveau regard sur l’oeuvre de Saadi . Magazine Tahghighat islamique. 1370. 1er numéro. (Hommage au Docteur Ahmad Taheri Araghi.

9. De Jamais à Toujours29. Encore un regard sur tazkaratol owliae Attar Neichabouri. Magazine Tahghighat Eslami, n° 2, 1371.

10. Les langues persanes et les différentes manières de les éditer. Magazine Rouzegar Vasle.

11. Nous voilà, deux yeux et un seul regard. Sampozieum sur l’effet de l’éducation de l’enseignement à l’école primaire.

12. De l’amour vert de la mère à la raison rouge de l’enfant.30 La défense de Soudabeh la fille du roi de Hamavaran. Edité dans l’ensemble des connaissances sur les mythes iraniens. Edité par l’Université Libre section Zandjan.

13. Le persan, leçon de l’esprit et des ancêtres. Edité à Arak. C’ est un des articles que les professeurs de la langue persane ont présenté au cours d’un colloque.

C. Les recherches et les articles scientifiques

1. Femme, une image comme le miroir.31 mensuel de Hafez Azar 1383. N° 2.

2. La science de l’ivresse.32 Faslnameh Adian et Erfan. Printemps 1386, n° 11.

3. L’homme va jusqu’à ce qu’il ne voit plus que Dieu. 33 Edité dans la magazine danechkadeh Adabiat et oloum ensani de l’université de Ispahan.

4. Les enfants, véritables Savants (Arefs)34.Faslnameh Adian va Erfan. Printemps 1385 n° 10.

5. La danse des cercles autour de la pointe du compas.35 Faslnameh Adian va Erfan. Printemps 1387 n° 15.

6. pseudonyme de roumi n’est pas khamouch. Edité dans le deuxième cahier de l’ensemble des articles de recherche sur Roumi par le Boniad Hekmat va phalsafeh Iran, 1386.

Œuvre inédites :

Ces œuvres ont plus de 10000 pages. En voici quelques titres :

- Poésie classique ou nouvelle

- Une recherche nommée L’espoir dans la culture iranienne.

- La valeur des croyances dans les proverbes persans. Dans cette recherche après la classification des - proverbes persans il démontre la place et l’importance des proverbes dans la connaissance et l’élaboration de la culture iranienne.

- Traduction du chapitre Towhid (l’Unicité de Dieu) du livre Bozorgolmoghani du grand Savant Abdoljabar Hamadani, célèbre prédicateur de la secte Moatazali.

- Traduction de Aljaheliato va Adabeha (Aljaheliato et ses coutumes ) de professeur George Gharib.

- Traduction de L’oiseau (un conte pour les adolescents) de lizel morkashorin

- Traduction de l’Ami dévoué de Oskarwaild

- Traduction de 8 exposés qui ont eu lieu en Yougoslavie lors du séminaire Culture et Développement.

- Choix de poèmes de Divan Chams précédé d’une introduction, des notes et des références.

- Analyse du contenu de cent neuf livres pour enfants.

- Analyse du contenu de deux cents contes iraniens.

- Encyclopédie des sujets appropriés pour les livres d’enfants et d’adolescents selon le dictionnaire de dehkhoda et farhang Moyn. Cet ouvrage est actuellement au centre de Kanoun Parvarech Fekri Koudakan va Nowjavanan.

- Hommage à Jalal al Ahmad.

- Evolution de la culture persane à l’époque de la dynastie Qajar.

- Résumé de la pensée d’ Ebn Khaldoun

- A propos de la poésie libre et ses critères.

- A propos de la poésie pour enfants. Cet ouvrage est actuellement au centre de Kanoun Parvarech Fekri Koudakan va Nowjavanan.

- Un regard sur les diverses significations des contes dans le coran (. cet ouvrage est actuellement au centre de Kanoun Parvarech Fekri Koudakan va Nowjavanan).

- Réflexion et pensées éducatives dans Garchasb Nameh (cet ouvrage est actuellement au centre de Kanoun Parvarech Fekri Koudakan va Nowjavanan).

- Un ensemble de l’ironie (satirique) appelé Les petits cailloux, publié, première fois, dans le magazine Pichgam n° 10.

- Question et Réponse. Cela contient 365 questions des professeures de littérature et culture et les réponses apporté par Ghadamal i Sarami.

- Hafez en deux volumes pour enfant.

- Le thème de l’espoir chez les grands poètes iraniens.

- La valeur des croyances dans les proverbes persans.

- Près de cinquante livres qui contient vingt contes, cent poèmes et plusieurs écrits scientifiques pour les enfants et les adolescents.

Pièces de théâtre

Il a déjà écrit deux pièces de théatre. Une, intitulée Hédjamatian ( ?) pour les adultes et l’autre intituleé ghoughoulighoughou (cocorico) pour les enfants et les adolescents. La première a été mise en scène avant la révolution.

Films stripnameh ( ?)

Au cours des années qu’il travaillait avec Kanoun parvareche koudakan va nowjavanan, il a écrit 16 filmes stripnameh qu’ils ont été conservés sous la forme des bobines à la disposition des bibliothèque de Kanoun.

Le cyprès musicien (Ramechgar) (selon l’histoire de Barbade dans le Livre des Rois)

Entre la terre et le ciel (selon l’histoire d’Akvan Dive dans le Livre des rois).

Rostam et Esfandi

ar (Selon l’histoire de Rostam et Esfandiar dans le Livre des rois).

Arc en ciel du rêve (Choix des poèmes du Livre des rois).

L’étoile du firmament de la littérature (Selon les poèmes de Parvin Eetessami. Ce film estripnameh est édité par Kanoun parvarech Koudakan va Nowjavanan comme un livre).

L’arbre de l’espérance (Une histoire en poésie et en prose)

Combien d’abricots il y a dans le monde ? (Histoire en prose).

La reine des fleurs (Selon une histoire populaire en prose).

Chaperon rouge (Selon une histoire populaire en poésie)

Le château d’ivoire (en prose et selon une histoire populaire).

Le centième Achrafi [monnai encienne en or] (en prose et selon une histoire populaire).

Des programmes de radio et de télévision :

Sarami a fait quatorze programmes courts dans la série télévisé Sedgh Del. Ces programmes sont sur connaissance de Mowlana diffusés à la télé chaine 1.

1355- Il a écrit le programme musical « Ecoute le ney », pour présenter les poètes iraniens.

1355- Il a écrit le programme de « Ville de soleil » qui était la critique et la revue des livres qui venaient de paraitre.

1387 et 1388- Réalisation de cinquante programmes, pour radio culture, de une demie heure chacun, ayant comme titre : Yeki boud yeki naboud (il était une fois). Le sujet de ce programme était la littérature folklorique d’Iran destinée aux enfants.

1388 et 1389-un autre program de radio en cent cinquante émissions sous le titre de Les noms et les signes qui portela recherche des prénoms pour les enfants, les institutions et les ateliers en analysant, à chaque émission un nom célèbre.

1389- Dans le programme « Des proverbes » au cours de quarente séances, il aborde les racines des légendes concernant chaque proverbe.

1389- Dans le programme de « Une fenêtre sur la claire de lune » à propos de la culture iranienne, il revoit les énigmes, les proverbes les fêtes les berceuses et coutumes (aines) iraniens tout en répondant’ en directe, aux questions des auditeurs.

1391- Dans le programme de « vive la vie » en compagnie de deux de ses enfants, il parle de sa vie de famille et puis de la culture d’aimer en Iran, des berceuses, et ses dimensions dans l’éducation des enfants. Ce programme était en directe de la chaine 2 de la télé iranienne.

Diffusion de cassettes :

Pour la commémoration de millénaire du Livres des rois, il préparé le texte d’une cassette intitulée Le deuil Sohrab. Professeur Hassan Youssef Zamani a composé la musique pour ce texte et il a été publiée lors de la commémoration.

Il a également écrit le texte de plusieurs chassons. Par exemple, chanté par Mehdi Sepehr, Esfandiar Gharabaghi, hassan youssef Zamani …

Enseignements

Il a enseigné, depuis 1353, aux centres de l’enseignement supérieurs, la littérature persane, la littérature pour enfant et adolescent, spectacles de jeunesse, direction artistique, aussi bien qu’à l’école supérieur de la littérature et des langues étrangères et du commerce. Après la révolution, il donnait des cours pour les étudiants en licence, aux Université de Téhéran (Beux arts), Shahid Béheshti et Université libre. Il aussi donnait des cours de DEA au centre national de développement des surdoués ainsi que à l’Université Zandjan, Université Ardabil, en donnant des cours sur Le Livre des rois et Histoire selon beihaghi…

Il dirige, depuis 1371, des centaines mémoires des étudiants en DEA.

De plus il a des expériences remarquables en littératures Théâtre et la psychologie de l’enfant. Il a travaillait dans le domaine de la musique et était le membre de comité de la musique de Sada va Sima RI d’Iran43 au cours des années1366 et 1367.

Activité d’édition

Depuis 1379, il dirige les Editions Tarfand qui a publié des dizaines de livre sur la littérature et l’histoire.

Activité de presses

Entre les années 1351 à 1359, il a était le membre de comité de rédaction de quotidien Ettélaat et il a préparé de dizaine de entretiens et éditions spéciales.

Ila réalisé des entretiens avec les personalitéa suivantes : Aziz Nassin, Mahmoud Jamalzadeh à Paris, Alexendre Sergui Mikhailcov (ancien président d’union des écrivains de l’URRS), Pr hassan Hachtroudi, Anjavi Chirazi, Javad Maaroufi, Ali Akbar Chahnazi, Alinaghi Vaziri et Mohamad Ebrahim Bastani Parizi.

Quelques exemples de ses poèmes :

تماس

نشانی:
تهران، خیابان انقلاب، میان خیابان ابوریحان و خیابان دانشگاه، ساختمان فروردین، واحد 38
تلفن:
+98912-3333068  +9821-66955441
فکس:
-----------
وبسایت:
www.drsarami.com
ایمیل:
این آدرس ایمیل توسط spambots حفاظت می شود. برای دیدن شما نیاز به جاوا اسکریپت دارید